Les vaccins vétérinaires jouent un rôle majeur dans la protection de la santé animale en prévenant et en contrôlant les maladies épizootiques graves et en empêchant la transmission interhumaine des maladies infectieuses. La disponibilité des vaccins pour les animaux aquatiques d'élevage, ainsi que pour d'autres médicaments vétérinaires, est extrêmement faible.

Cette situation est une contrainte sérieuse à la prévention et en cas de maladie, entraînant des problèmes de bien-être et entravant la croissance de l'aquaculture européenne. Pourtant, les progrès actuels en vaccinologie offrent de précieuses opportunités de protection contre les agents mycotiques et parasitaires, pour lesquels les vaccins font toujours défaut. Les vétérinaires européens recourent donc systématiquement au principe dit de « cascade », une disposition législative européenne qui permet à un vétérinaire de prescrire des médicaments qui ne seraient pas autorisés autrement. Au contraire, il faut un véritable marché unique des vaccins aquacoles (médicaments vétérinaires).

Cliquez ici pour télécharger le papier de position entier (Anglais)