Résumé

Alors que l'aquaculture mondiale se développe et dépasse la production issue de la pêche, il est primordial d'assurer le bien-être des poissons lors de l'abattage. Dans l'Union européenne (UE), la législation protège les poissons à l'abattage selon un principe général consistant à éviter les souffrances. Toutefois, la Commission européenne a indiqué qu'une évaluation approfondie de l'abattage du poisson d'élevage serait réalisée afin d'introduire des règles plus spécifiques dans le règlement sur l'abattage afin de protéger les poissons.

 

Selon l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE) et l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA), les systèmes d'étourdissement par percussion et d'étourdissement électrique sont les mieux à même de fournir un abattage sans cruauté pour de nombreuses espèces clés élevées dans l'UE. Le picage ou le carottage et le tir sous l'eau peuvent également être des méthodes humaines pour certaines espèces. Des recherches importantes sur la théorie sous-jacente à ces systèmes, ainsi que sur leur déploiement, ont été menées pour préserver le bien-être des poissons. Cependant, des travaux supplémentaires sont nécessaires pour minimiser les risques pour le bien-être associés à chacune des méthodes.

Les principales espèces d'élevage dans l'UE sont: le saumon d'Atlantique, la truite arc-en-ciel, la carpe commune, le bar européen, la dorade royale, le turbot, le poisson-chat nord-africain, l'anguille européenne et le thon rouge d'Atlantique (classés par tonnage maximal). Des systèmes d’étourdissement sans cruauté existent ou peuvent être développés pour toutes ces activités, mais les progrès accomplis dans ce sens varient d’une espèce à l’autre. Les avis scientifiques de l’OIE et de l’EFSA (2009) sur les principales espèces de poissons constituent un point de référence utile (voir les documents clés en Annexe A), mais de nouveaux développements ont été réalisés depuis leur publication.

À l'avenir, une stratégie claire et bien intégrée pour développer des méthodes humaines d'étourdissement et d'abattage des poissons sera nécessaire. Les systèmes doivent être soigneusement testés (pour chaque espèce utilisée) afin de s'assurer que l'étourdissement rend les poissons instantanément inconscients jusqu'à leur mort. Ce processus de test devrait 1) établir des paramètres d’étourdissement en théorie, 2) mettre au point un équipement permettant d’étourdir efficacement, 3) mettre en œuvre le système d’étourdissement et 4) vérifier l’étourdissement effectif in situ. Lorsque nous développons des systèmes qui améliorent le bien-être des poissons, nous devons également prendre en compte les questions sociales, pratiques et économiques.

Il y a encore beaucoup de recherche et développement à faire. Cependant, les progrès réalisés ces dernières années et la disponibilité croissante de systèmes commerciaux créent des perspectives positives pour le bien-être des poissons d'élevage lors de l'abattage dans l'UE.

 

Cliquez pour télécharger le rapport (Anglais)