Le CCA a publié une recommandation à l’intention de la Commission européenne et des États membres sur les bonnes pratiques d’élevage dans la conchyliculture.

Les conchyliculteurs européens rayonnent sur la scène internationale grâce à leur savoir-faire, garantissant à chaque consommateur un produit de la plus haute qualité sanitaire. Dépendants de la qualité des eaux conchylicoles et confrontés à d’éventuelles contaminations liées à la nature même du milieu ouvert dans lequel poussent les conchyliculteurs, les conchyliculteurs européens ont développé, crise après crise, des pratiques leur permettant de contribuer à la prévention et à la gestion des crises sanitaires et de santé animale.

L’objectif de cette recommandation est de clarifier les bonnes pratiques en matière de santé et de santé animale, également appelées « bonnes pratiques d’élevage », qui sont déjà en place dans les États membres et qui vont au-delà du cadre réglementaire européen actuel. Il présente, de manière non exhaustive, des pratiques mises en place par des professionnels européens pour pallier certaines insuffisances, pour protéger leurs cultures. À partir de ces exemples, nous pouvons déduire des principes à intégrer dans la définition des « bonnes pratiques conchylicoles ».

De plus, il présente d’autres types de « bonnes pratiques », qui sont tout aussi importantes pour une bonne définition des bonnes pratiques conchylicoles, qu’elles soient environnementales, sociales ou économiques. La définition de ces autres catégories nécessitera des discussions plus approfondies avec les conchyliculteurs.

Cliquez ici pour télécharger le fichier dans la langue correspondante

EN FR ES DE IT